Le Catalogue
Autres vues

RESISTANCE ET SABOTAGE EN NORMANDIE

Nuit du 16 avril 1942: le train de permissionnaires de la Wehrmacht Maastrich-Cherbourg déraille entre Mézidon et Caen, à Airan: 30 soldats sont tués. Quinze jours plus tard, dans la nuit du 1er mai, un nouveau sabotage, au même endroit, entraîne cette fois la mort de 10 autres Allemands.


La réaction de l'occupant à ce coup d'éclat de la Résistance normande - le premier du genre à le frapper en France – est terrible : des dizaines de prisonniers politiques fusillés en représailles, mais aussi l'arrestation de 130 otages « communistes ou juifs » à Caen et dans le reste du Calvados. Nombre d'entre eux seront déportés vers Auschwitz; bien peu en reviendront!


Parallèlement, la police française, collaborant avec l'ennemi, entame une lutte acharnée pour retrouver les auteurs de ces sabotages – qui résolument poursuivent leur combat. Cette longue traque, aux multiples rebondissements, s'achève un an plus tard par le démantèlement du groupe de résistants et l'exécution au Mont Valérien de 14 de ses membres.


Plus de soixante ans ont passé. Les mémoires ont oublié ou occulté cette affaire, probablement la plus tragique qu'ait connu la région au cours de l'Occupation. Depuis la première parution de cet ouvrage en 1992, de nombreux témoignages et des documents inédits sont parvenus à l'auteur, qui les a intégrés dans cette nouvelle édition.

Réf. : 9782847061673
Auteur : QUELLIEN, JEAN
Editeur : CORLET CHARLES
Prix :
16,50 €
Disponibilité : Ce produit n'est pas disponible en ce moment

Nos meilleures ventes

HABILLE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Vous aimerez aussi

PARIS RUTABAGA - SOUVENIRS D'ENFANCE 1939-1945
LA SECONDE GUERRE MONDIALE